top of page

BIOGRAPHIE

Né à Pointe Noire (CONGO), El Conguito découvre la Salsa à l'âge de 19 ans et prend ses premiers cours au sein de l'Association Couleur Café à Orléans puis à York (Angleterre) au côté de Julio Colmena. Très rapidement cette danse deviendra pour lui une grande passion. Il poursuivra sa formation avec Ardelis Font Cabrera au sein de l'école Sabor Latino à Lille puis sur Marseille avec  Yanet Ochun  et par la suite avec Lolo « Bachatero » au sein de l’école Latin Wave. Souhaitant évoluer sur le plan technique, il participe à des stages notamment avec Aliuska Barrientos ou encore Onilde Gomez.
 

Curieux de découvrir de nouveaux horizons, El Conguito s'essaye au Flamenco à l'âge de 21 ans et tombe très rapidement amoureux de cette danse. Il débute sa formation de bailaor au sein de la Peña los Flamencos à Lille avec Patricia Wartelle et Anna Winter puis avec Maria Pérez et Ana Pérez au sein du Centre Solea à Marseille. Pour compléter sa formation, il suivra de nombreux stages avec de grands noms du Flamenco tels que La Lupi, Patricia Guerrero, Pilar Ortega, Andrés Peña, El Choro.

Souhaitant enrichir sa danse, il n'hésitera pas à se sensibiliser à d'autres disciplines comme la Samba notamment auprès de la danseuse et chorégraphe Eliecy Dos Santos.

Il a remporté quelques prix lors de Concours dans le sud de le France, notamment le 2nd Prix du Concours de Baile por Bulerias de Nîmes en 2015 (concours présidé par le maestro Manolo Marin) ou encore le 2nd prix du Concours de Flamenco de la Drôme en 2019 (concours présidé par la bailaora Alba Heredia)

Sollicité pour différents projets artistiques ( spectacles, clips vidéos, tablaos) , El Conguito s'est produit dans diverses productions et lieux  en France « Flamenco Tribute to Michael Jackson » d'Amira Cherif-Zahar ou encore « De Sevila a Nueva York » de la Cie Kaena Colora, Tablao La Meson (Marseille), Festival les Nuits Flamencas d'Aubagne mais aussi à l'étranger, Festival Gespaña à Gelsenkirchen(Allemagne), Projet ROOTS à Lagos (Portugal), Tablao Candela à Madrid (Espagne).

 

 

Tous ceux qui ont pu le voir danser s'accordent à dire qu’El Conguito possède un sens du rythme qui semble être inné, une présence scénique et une grâce qui ne laisse personne indifférent. Sa danse, subtil mélange entre fougue, sensibilité et générosité reprend les codes du flamenco traditionnel avec une petite touche tribal.


Outre ses activités de danseur, il s’essaye à la photo, en posant pour différents photographes et en participant à quelques campagnes de pubs et à des défilés notamment pour le Salon Créatif du Mariage de Marseille.




 

29873038_1819820398080207_34571831924193
20170923_IMG_7204.jpg
bottom of page